4-Flight passe l’examen E0

Depuis maintenant une semaine, les expérimentations E0 du programme 4-Flight se tiennent à Toulouse dans les locaux de la Direction de la Technique et de l’Innovation (DTI)…

Ces phases d’expérimentations Ex (il en est prévu 4 : de E0 à E3) du programme 4-Flight visent à valider les choix qu’ont fait les experts contrôleurs aériens lors d’ateliers organisés autour des spécifications du futur système. De prime abord, il pourrait paraître surprenant de vouloir élargir le panel des contrôleurs aériens travaillant sur le produit; il s’agit en fait, d’éviter que l’implication des experts ne les fassent passer à côté d’éventuelles aberrations. Même s’il y a peu de chance d’en arriver là, cela peut aussi être un moyen de réorienter légèrement certains choix grâce aux retours de personnes « vierges » sur le système.

En outre, il faut rappeler que l’essentiel du travail a été basé sur des documents « papiers » faute de disposer d’un prototype ou d’une maquette fonctionnelle suffisamment tôt d’où un intérêt supplémentaire de confronter le résultat de ce travail à des pratiques opérationnelles fussent-elles simulées (et biaisées compte tenu du caractère encore très jeune de la plate forme de test).

Les contrôleurs aériens des centres de contrôle de Reims et d’Aix-en-Provence vont donc se succéder pendant cinq semaines pour cette première étape dans le long processus de développement et de validation du programme 4-Flight.

Pour rappel, cette phase d’expérimentations était initialement prévue à l’automne 2011. Les un an et demi de retard semblent donc confirmer la perspective d’un retard minimal de deux ans pour la mise en service opérationnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *