Les contrôleurs tunisiens en grève

Les contrôleurs aériens tunisiens semblaient espérer beaucoup de la révolution et de la fin de l’ère Ben Ali. Ils sembleraient que leurs espoirs soient restés vains puisqu’ils seront en grève les 20, 21 et 22 janvier prochains…

Certains crieront à la prise d’otage comme lors des grèves françaises, espagnoles, ou encore allemandes mais force est de constater que les contrôleurs tunisiens sont loin des avantages obtenus en Europe et nous ne pouvons qu’espérer qu’ils obtiendront gain de cause. Il faut rappeler que dans certains pays[1], un contrôleur aérien avec le niveau d’anglais OACI requis peut largement être prof d’Anglais et a d’ailleurs tout intérêt à le devenir car il est mieux payé et mieux considéré tout en risquant beaucoup moins…

Voici leur communiqué, en anglais dans le texte…

tunisian air trafic controller in strike 20 21 22

Tunisian ATCs on strike , January 20 , 21 and 22 after been negligted by their administration , the ATCs who worked hard, showed their patriotism specially during the tunisian revolution and who got promises to solve their problems that began with the militarization of their sector in 1992 under the era of Ben Ali . Many of them were jailed and suffered for years and lost their work , their only demand was to give more care about their
specefic job who lost all of its prestige and benefits , and now the ATC have still been humiliated , all the other airports military employee were integrated and became 100% civilian worked except ATCs. In a tv show some administration employees showed their hatred to their ATCs colleagues they even humiliated them and one of them stated : « we bring the ATCs from the military to make the airplanes land and help us to get the landing and navigation fees that we must share all in the same way ». Is it fair to keep work with such people ??? The transport ministry has signed a new bonus in the benefit of ATCs in order to improve their english level, and motivate them to keep it higher after the establishment of the new ICAO recommandation in language profienciency , however the OACA (Tunisian authority of civil aviation and airports) ignored this bonus in order to avoid problems with other employees of the different services , but could someone understand what’s wrong with the other services ? if they have a right they will get it sooner or later. Now the ATCs union decide to go on strike and the demands are :

  • The demilitarization of all the controllers in the OACA.
  • Certifying the law governing working conditions of air traffic controllers, a law that was repealed under Ben Ali in 1994.
  • Release of the retention bonus of licence (that was signed by the TM and prime minister).

It’s highly recommanded that we get the support of our colleagues in the worldwide , we share the same work , the same dreams and the same work .We’re keeping struggling until we get our legitim demands , and wish that 2013 will be the year of the ATCs. Best regards from all of the Tunisia ATCs.

Bon courage Collègues !

 

  1. [1]africains en particulier

2 réflexions au sujet de « Les contrôleurs tunisiens en grève »

    • Inutile de me remercier. Toutes les activités humaines ayant une composante « sécurité » doivent être exercées dans une atmosphère apaisée sous peine d’induire des risques supplémentaires d’accident. Le contrôle aérien fait partie de ces activités tout comme le pilotage, la médecine, le nucléaire, etc… Garantir une sécurité financière et des relations au minimum cordiales avec son encadrement semblent être l’un des socles basiques de cette « atmosphère apaisée ». Cependant, rien n’est jamais acquis et l’IFATCA rappelle d’ailleurs régulièrement combien cette « paix » est fragile en dénonçant les pratiques de certains pays vis à vis de leurs contrôleurs aériens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *