Un archaïsme : le strip et le stylo (2ème partie)

Nous avons commencé à fouiller un peu dans les informations contenues sur notre strip… Jusque là, il s’agissait d’informations générales. Intéressons nous maintenant aux cases plus spécifiques.

 

Scan d'un strip en route.Ci-dessus, je remets notre strip d’illustration afin que vous ne soyez pas perdus. Nous allons donc nous intéresser à sa partie droite, partie qui comprend des éléments qui varient d’un secteur de contrôle à l’autre à l’inverse de la première.

La Case Route

Scan d'un strip en route : la case route avionVous constaterez la présence de nombres en dessous des points: il s’agit des estimées c’est à dire les heures auxquelles l’avion est censé survoler ces points à savoir:
– Décollage de Lyon à 13h27
– Passage de DANBO à 13h32
– Passage de BOBSI à 13h35
– Passage de MABES à 13h37
– Passage de RONLA à 13h38
– Passage de MOREG à 13h42

Vous pouvez noter qu’encore plus à droite se trouve une petite case contenant la mention LE 14 01 00. Il s’agit en fait de la date, à savoir le 14 janvier 2000 et le secteur concerné par le vol c’est à dire le secteur LE (Lyon Est, secteur géré par le C.R.N.A. d’Aix en Provence).

Les cases centrales sur le strip

Scant d'un strip en route : les cases coordination, avion et clairanceLes trois dernières cases jouent un rôle important puisque c’est dans ces trois dernières cases que les contrôleurs vont agir et inscrire toutes les actions entreprises ainsi que le comportement de l’avion. Ces cases permettent un suivi du vol pendant sa prise en compte.

La case coordination

De ces trois cases, la plus à gauche (celle contenant la mention <180>)est appelée « case coordination ». Elle contient en effet, tous les éléments obtenus lors de la coordination avec la personne à qui sera envoyé l’avion lorsqu’il atteindra la sortie de la zone

Il faut voir cette case comme une sorte de contrat avec l’interlocuteur suivant… Ainsi toute modification des conditions de sortie doit faire l’objet d’une coordination. Cette dernière est alors écrite dans cette case. Dans notre exemple, l’avion sera livré au FL 180 (c’est ce que signifie la mention <180>) au secteur GV qui est un secteur suisse géré par l’organisme SkyGuide. Avec les améliorations régulières du système, il est maintenant possible de mentionner la fréquence du secteur suivant.

La case avion

Il s’agit de la case centrale… Le contrôleur va l’utiliser pour y inscrire tous les éléments sur le vol de l’avion lorsqu’il l’aura en contact.

Par exemple, si l’avion est en montée et passe le niveau 80, le contrôleur y inscrira un 80 avec un flèche vers le haut pour indiquer l’attitude de l’avion et le niveau qu’il traversait à son premier contact. Tout état particulier devra être inscrit dans cette case. Par état particulier, il faut entendre, un palier (l’avion reste à un niveau le temps de croiser un autre avion) ou alors un niveau particulier traversé par ce même avion… Par extension, le contrôleur note toute attitude de l’avion qu’il lui semble utile de consigner.

La case contrôle

La case contrôle, la plus à droite de ces trois cases, permet de consigner toutes les instructions de contrôles données par le contrôleur en poste.

De manière plus précise il s’agit souvent des NIVEAUX donnés puisque les caps, par exemple, seraient plutot consignés en case route puisqu’ils influent sur la route suivie par l’avion.

Les méthodes de travail uniformisées permettent de donner une signification précise au contenu de cette case: ainsi, un niveau souligné indique que l’avion a été autorisé vers ce niveau tandis qu’un niveau non souligné indique qu’on envisage de donner ce niveau à cet avion.

Le strip constitue l’un des éléments clés du contrôle… Il est à la base de toutes les méthodes de travail et l’analyse par des psychologues lui confère plus qu’un simple rôle de support physique. Des ingénieurs voient dans cet instrument désuet une aberration par rapport à la modernité omniprésente dans ce métier. Ces derniers ont tenté d’informatiser le strip en envisageant de le remplacer par le stripping électronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *